Accueil  |  Contact  |  Conseil scientifique  |  Liens

calvin bio: vie

Jean Calvin

Humaniste français acquis aux idées de la Réforme protestante, Jean Calvin, réfugié à Genève, a fait d'une bourgade provinciale une capitale intellectuelle européenne, dont les institutions politiques et ecclésiastiques ont servi dans les siècles suivants de modèles au développement démocratique des sociétés modernes. Au fil des ans, il a su attirer à Genève des érudits renommés, des artisans hautement qualifiés et des familles plus modestes fuyant les persécutions. Il a ainsi contribué au dynamisme économique de la région : le développement de l'horlogerie et des activités bancaires en portent le témoignage jusqu'à aujourd'hui. En même temps, il est parvenu à faire de Genève une terre de refuge, en insufflant dans les mentalités locales des vues larges et généreuses.

A la fois juriste et théologien, Calvin a participé grandement à la réorganisation des institutions politiques et sociales, il a lutté pour une juste relation entre l'Eglise et le pouvoir, donné à la justice par ses réflexions sur la loi un fondement éthique solide et redonné au souci des pauvres sa place dans la vie de la cité par la réorganisation de l'Hospice général. Enfin, ce qui est peut-être le couronnement de son activité, la création du Collège et de l'Académie, où l'enseignement de qualité offert à tous, sans distinction, a assuré le rayonnement d’un modèle de société dynamique, ouvert au monde et sensible aux évolutions.

Enfin, la francophonie doit à Calvin, latiniste élégant, polémiste redouté et théologien d'envergure, d'avoir contribué de manière décisive à l'évolution du français en le faisant accéder au rang de langue savante apte à formuler et à transmettre des idées.

plus